Ça va danser dans les chaumières !

Article publié dans le Courrier Cauchois, le Vendredi, 19 Novembre 2010

Chansons pour les P'tits Pieds. C'est le titre du spectacle original en version concert ou bal, créé cet été par les Bolbécais Johanna Brioy et Samuel Dissoubray pour les enfants. Rencontre dernièrement avec les deux artistes en répétition à Gruchet-le-Valasse, salle Claude-Laplace.

Johanna Brioy est comédienne, chanteuse et professeur d’éveil Samuel Dissoubray est comédien, guitariste, chanteur, compositeur et arrangeur.

Depuis trois ans, ies deux artistes indépendants partagent leur passion pour la scène et la création. Chansons pour les P'tits Pieds, un spectacle pour les enfants dès 3 ans, est I’une des heureuses conséquences de cette association de talents.

J’ai participé à la création de spectacies pour enfants sous la direction de Didier Blons, de l'association Croquenote, il y a une dizaine d’années. J'avais envie depuis de créer mon propre spectacle

Johanna Brioy a “transformé l'essai” avec la sortie de Lune, en 2007, écrit et interprété avec Marion Djemaa (flûtiste, comédienne et professeur d’éveil musical). Elle récidive, cette fois, avec Samuel Dœsoubray. Chansons pour ies pieds est un spectacle musical qui mêle chansons, danses, histoires, rythme et humour.

Le bal très demandé

Il y a beaucoup de demandes de bal pour enfants. Cela fonctionne très bien car il y a une spontanéité chez les enfants qu'on ne trouve pas chez les adultes.

Avec Chansons pour les P’tits pieds, les adultes (parents, accompagnateurs...) sont de fait amenés à participer avec les enfants », indique Johanna Brioy.

Sur scène, le binôme forme une alchimie parfaite. Johanna, petite robe écossaise rouge et couettes, la joue plutôt sérieuse. Samuel, tout de noir vêtu, endosse le rôle du farceur. Ils jouent des tas d'instruments (de la guitare au ukulélé, en passant par petites percussions, darbouka, carillon, chimes et autres instruments pour poser l'ambiance), ont recours à des effets spéciaux tordants, chantent, et surtout... ils s'amusent.

Et ça se voit, et ça se sent et ça invite immédiatement à leur emboîter le pas dans cette drôle d'aventure au rythme endiablé.

Les enfants dansent, c'est comme ça

"Les enfants chantent et dansent naturellement, c'est comme ça ! Vient l’idée de créer un concert adapté avec des textes subtils et des musiques riches et variées... Et voilà Johanna et Samuel sur scène qui jouent, qui chantent, qui mettent le feu ! Un spectacle professionnel sous forme de concert ou de bal pour enfants"

Un commentaire de Claude Dissoubray, la jolie plume du groupe Cabriole.

Le répertoire de Chansons pour les P’tits pieds réunit des morceaux traditionnels (En passant par la Lorraine, Jean Petit qui danse, Sur le Pont d'Avignon... et des chansons originales signées Claude Dissoubray (la Ronde des petits moustiques, Le loup qui danse...) et arrangées par Samuel Dissoubray.

Deux versions bien pensées

Échauffement corporel rigolo, farandoles, rondes, country, valses, chansons à gestes, chansons mimées, rock... Toute la subtilité sera de faire participer les enfants tout en évitant les débordements.

Si les deux artistes prennent un évident plaisir sur scène, le moindre détail est étudié.

Il faut faire attention aux sons trop forts, au maquillage, qui peuvent faire peur: il faut éviter le noir complet dans ia saile, cela effraie...

Les enfants, elle connaît. La jeune femme travaille depuis 2003 comme professeur d'éveil musical dans les crèches et écoles maternelles et élémentaires, centres de loisirs du secteur, et au centre d'expressions musicales (CEM) du Havre. "C'est épanouissant".

La force sans conteste de ce spectacle est d’avoir été conçu en deux versions - concert ou bal - d’une heure, avec un format court spécial crèches, relais d'assistantes maternelles et haltes-garderies. Il peut ainsi s'adapter à la demande et aux lieux.

Ce spectacle est voué à évoluer en fonction de ia réaction des enfants. Avec eux, la réponse est toujours immédiate.

Réponse, entre autres dates privées, samedi 12 mars prochain à Gruchet-le-Valasse où le duo est déjà retenu, par la Maison pour tous.